La gestion de la paperasse

Shelves with storage boxes, black and white folders, and green plant.

...Ou combien de fois par mois vous remettez à plus tard le tri de vos piles de courrier à classer? Cette semaine, Marie-So nous lance le défi de nous créer un système fonctionnel qui nous permettra de suivre plus efficacement le courrier entrant et sortant. L’objectif : développer des habitudes applicables au quotidien pour faire l’organisation de notre paperasse. Bye-bye, la pile de papiers qui traîne sur le comptoir de la cuisine! Au revoir le courrier égaré, les factures impayées par oubli ou les reçus dont on a perdu la trace…

Afin d’y arriver, la première règle est de traiter les documents dès que nous franchissons la porte de la maison. Une fois notre système mis en place, faire le tri de notre courrier quotidien ne nous prendra que 5 minutes par jour, peut-être moins. Et comme le fouillis des papiers draine beaucoup d’énergie, en prendre le contrôle nous rapportera des économies importantes en anxiété… et en temps!

Vous constaterez que trop souvent, c’est le vestibule de la maison qui est victime de son sort. On y entre, et on y dépose… tout! Et parfois, ce tout y reste et amasse la poussière. Par conséquent, c’est l’endroit idéal où prendre les rênes de l’affluence de papiers que nous recevons quotidiennement. Marie-So nous suggère alors d’y créer un centre de messagerie, afin d’y trier sur le champ les documents, circulaires et enveloppes. Cette solution rendra l’entrée de notre demeure à la fois ordonnée, fonctionnelle et un tant soit peu plus élégante. Selon le nombre de résidents et nos besoins, notre système peut prendre une panoplie de formes, et remplir différents objectifs. En voici quelques exemples :.

Ce centre de messagerie de base nous permet de rassembler et de classer le courrier selon s’il est entrant ou sortant. L’idée est de regrouper les éléments temporairement pour dégager. Par la suite, une fois par semaine, ils pourront être ordonnés et rangés à plus long terme, que ce soit dans un classeur, un cartable à anneaux ou tout autre système choisi.

Qu’elle soit organisée à l’horizontale sur la console, ou à la verticale dans des paniers identifiés, la paperasse devient alors facile à trier… ou à recycler! Pour y arriver, Marie-So nous suggère de prévoir un bac ou encore un panier, où nous pourrons disposer sur le champ des documents inutiles!

Ce centre de messagerie, idéal pour une famille avec des enfants, pourra être composé d’un panier identifié à chaque individu, d’un calendrier familial, et d’autres éléments utiles.

Il arrive souvent qu’un vestibule offre un espace plutôt restreint. Il est alors nécessaire de créer notre centre de messagerie dans une autre pièce de la demeure, que ce soit au bureau, dans un corridor ou dans la cuisine. Pratique et mobile, Marie-So nous suggère alors de nous procurer une desserte (du type RÅSKOG chez IKÉA), et de le transformer en centre de messagerie sur roulettes personnalisé! Un petit investissement de 35$ qui fait beaucoup de chemin!

Vous avez un placard libre ? Certains préfèrent organiser leur station de tri de courrier derrière des portes. Ni vu ni connu!

Bien en vue et accroché à la porte, ou tout discret et dissimulés à l’intérieur de bancs, notre centre de messagerie peut prendre une forme bien personnelle. L’important étant que le système nous convienne et soit fonctionnel. Adieu entrée délinquante encombrée de Publi-Sac, de cartes de souhaits et de paperasses qui se multiplie comme des lapins! Une fois notre centre de messagerie bien en place, le secret est de maintenir le rythme. Mais avec un système aussi simple, difficile d’abandonner… N’est-ce pas?

Avez-vous déjà calculé combien de temps vous coûte votre désordre de
papiers ?…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

//]]>